الأربعاء 24 ربيع الأوّل 1439 Wednesday 13 December 2017

Special Magal Mbacké Kadior : "Barra-atou mina-nâr": celui qui délivre des flammes de l'enfer

Le magal annuel de Mbacké Kadior est en substance la commémoration de la naissance de Serigne Mouhamadoul Amine Bara ibn Khadim Rassoul. La communauté Mouride accorde, à juste titre, une grande importance à l'évènement compte tenu de la dualité du khalifat qui en fait une particularité.

Il s'agit en effet de la solennité de Mbacké Kadior, qui est considéré comme le berceau du mouridisme. A cet effet, les premiers disciples mourides de Cheikh Ahmadou Bamba, dont Cheikh Ibrahima Fall, lui ont fait allégeance à Mbacké Kadior. Plus tard, sous le Ndiguël de Serigne Touba, Serigne  Bara y a élu domicile. Ceci explique la tenue du magal de celui ci à Mbacké Kadior.
Il s'agit également de la grandeur de Serigne Bara, celui dont la naissance est célébrée à cette occasion. En effet, de tous les fils de Cheikh Ahmadou Bamba, seul Serigne Mouhamadoul Amine Bara est né à Touba.  Sa naissance est  mémorable en ce qu'elle fut porteuse de la bonne nouvelle pour les mourides.
Le jour où Serigne Bara naquit, Khadim Rassoul a béni et élevé au rang de Cheikh tous ses grands disciples en portant à leur connaissance que le nouveau né avait emmené tous ce qu'ils étaient venu chercher auprès de lui. Voici la raison pour laquelle l'unique natif de Touba parmi les fils de Bamba, porta le nom de "barra-atou mina-nâr": celui qui délivre des flammes de l'enfer. C'est d'ailleurs de là que provient le patronyme Bara sous lequel il est connu à travers le monde.
Fils de Sokhna Aminata Lô, le fondateur de Gouye Mbind a fait ses études auprès de Serigne Ndame Abdourahmane Lô et de Mame Thierno Birahim Mbacké.
C'est par la suite que Serigne Touba l'envoya à Mbacké Kadior, lieu où il a rendu l'âme après un cour séjour sur terre.
Cependant, si Serigne Bara n'a vécu qu'un peu plus d'une quarantaine d'année, il aura marqué son temps de par ses écrits. Il est l'auteur du plus grand volume de manuscrit dans la communauté Mouride, bien entendu derrière Cheikh Ahmadou Bamba.
De la sévérité dont on lui prête, il n'en est rien. Serigne Mouhamadoul Amine Bara a toujours été humble et discipliné devant ses ainés. Mais il était également magnanime et affable envers les autres; il faisait profitait à tout le monde de ses largesses.
Le fondateur de Gouye de Bind a eu également à montrer des aptitudes thérapeutiques hors du commun, à l'image de INSA fils de Mariam. Ainsi, Serigne Bara soignait, sans exception, tous les maux que les personnes lui soumettaient.

khadimrassoul.net

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH