الأربعاء 24 ربيع الأوّل 1439 Wednesday 13 December 2017

Serigne Khadim Lô Gaydel : La réponse au terrorisme est à chercher dans la science de Serigne Touba

L’humanité a mal, très mal de se savoir si prés du chaos qui le guette et qui risque de le précipiter dans les abîmes d’une guerre de religion, auxquelles elle refuse de croire, mais quelle est contrainte de reconnaitre puisque ne disposant pas d’arguments pour la réfuter au moment où historiens, politiques et chercheurs, bref l’intelligentsia judéo-chrétienne est incapable de résoudre la crise.

Les Musulmans s’organisent et résistent à la violence qui progressivement s’empare de tout. A en croire Serigne Khadim Lô Gaydel, la réponse au terrorisme se trouve dans la science de Serigne Touba. Poursuivant sa logique, Serigne Khadim déclare que Serigne Touba Khadimou Rassoul, avait prédit de rayonner sur la tête des hommes, mieux sur la tête des Musulmans du monde entier. C’est pourquoi aujourd’hui que le monde est au bord du chaos, clivé par une lutte de religion sans merci Serigne Touba Khadim Rassoul s’impose.

Bamba s’impose car ces recettes à nulles autres pareilles se présentent comme l’ultime solution aux défis du radicalisme et du djidahisme.

 Remontant la pente de l’histoire, Gaydel renseigne que face aux toubabs qui l’ont persécuté de la maniére la plus cruelle, des chatiments corporels à la déportation au Gabon, Serigne Touba a opposé sa foi en Dieu, sa générosité, et son refus des valeurs existentielles qui ont fini de l’immuniser contre les démons de la violence et satan. Il n’a opposé à ses ennemis qu’un seul argument.

Le Jihatoul NAFSU, qui est un principe spirituel de mortification qui démarque l’âme des plaisirs, pour le contraindre à l’adoration de Dieu. Pourtant aristote, le grand philosophe s’était écrié : connais toi, soutenant que l’homme ne se connait pas, mais du plus petit grain de sable à l’astre qui éclaire ses nuits, rien ne lui est inconnu. C’est dire, indique Gaydel que l’on est en plein dans les limites du cartésianisme.

L’heure est grave et rien ne peut justifier la réticence à s’impliquer par la science de Serigne Touba, dévolue à tous ceux qui se sont nourris de ses khassaides. La dictature de l’urgence commande que les belligérants déposent les armes, pour prendre la voie de la pacification de l’humanité par le biais de l’Islam. Il n’est pas permis de dévoyer l’Islam de sa fonction originelle soutient Serigne Khadim. L’Islam est une religion de paix et de miséricorde, la seule qui confirme la totalité des prophéties antérieures à celles de Mouhamed (PSL).

Moïse ou Moussa prophètes du judaïsme, Jésus fils de Marie ou Issa IBN Mariam (prophète du christianisme paix et salut sur eux).

Doit on, s’interroge Serigne Khadim Lô, stigmatiser ces musulmans porteurs de paix universels, instruits par Allah, d’aimer et de respecter, de ne faire aucune différence entre tous les messagers.

Non propose Serigne Khadim Lô Gaydel, la vérité est dans la science de Bamba, c’est pourquoi, soutient il, il urge de convoquer les assises de l’Islam, dans le but de rattraper la paix menacée, pour  promouvoir un Islam moins calomnié, un Islam propre, porteur de paix, et de progrès, pour le bien de l’humanité.

Par Ousmane Diouf

 

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH