الأربعاء 24 ربيع الأوّل 1439 Wednesday 13 December 2017

Mawlid Al Nabi ou l’avènement de la bonne nouvelle pour l’humanité

 

Chers disciples

Nous voici réunis pour un jour de gloire. Un jour de commémoration pour la communauté musulmane toute entière. Une communauté n’est éminente que par la valeur de ses hommes et femmes qu’en est –il alors ; quand la gloire de cette dernière est dérivée d’un homme aussi parfait et incomparable que Seydina Mohammed.

En effet la nature du Prophète –élu n’est pas seulement héroïque et noble mais admirable en ce qu’elle fut appréciée non seulement par les esprits humains, mais plutôt par le Créateur lui-même dans la sourate 68 verset 4   Sourate Al-Qalam Wa-innaka la’ala khuluqin ‘azimEt tu es certes, d'une moralité éminente.

Si ce jour est le plus important pour la communauté singulière de Touba Baghdâd, c’est qu’il correspond de prime abord à une Autorisation Divine. Mais quelle coïncidence que cette autorisation se synchronise d’avec le Mawlid. Ainsi on ne peut que s’en réjouir car tout se juge à l’aune des bienfaits phénoménaux attachés à la célébration de ce sauveur de l’humanité.

Notez que chaque peuple a son jour de gloire. Pour les juifs par exemple le 10e jour du Muharram coïncide avec l’indépendance des Bani Israël .Ce jour-la Saydinna Moussa sauva son peuple de l’esclavage .Ainsi le célèbrent-ils en observant un jeun. Mais si tel est le cas pour les autres communautés de Dieu ; pourquoi ne pas montrer notre gratitude au Prophète Mohammed en lui dédiant ce jour ? Les autres ont-ils plus de droit de célébrer leur Prophète que nous ?

Ceci est d’autant plus vrai que le mawlid est l’avènement de la bonne nouvelle pour l’humanité. La plus grande miséricorde de Dieu est la venue sur terre du Prophète Mohamed lui-même. C’est ce que l’on comprend de la Sourate 21 verset 107 : Wama arsalnaka illa rahmatan lil’alameena Nousne t'avons pas envoyé qu'en miséricorde pour les êtres humains ?"

De faitlavenue sur terre d’un Prophète de Dieu est toujours un jour à célébrer. Pensons ainsi a ce verset dans laquelle Allah –le Haut proclame a propos de la naissance de Seydina Issa ; Il dit Wasalamun ‘alayhi yawma wulida wayawma yamootu wayawma yub’athu hayyan: dis, la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant (encore une fois)” ! [19:33] .Quid alors pour celui qui a la station la plus élevée et est le sceau des prophètes?

A coup sur sa venue sur terre fut le point tournant d'un nouveau cycle de l'histoire de l’humanité :a savoir celui de la fin de la vie des ténèbres pour celle de la lumière comme en atteste le Coran  [5: 15]Ya ahla alkitabi qad jaakum rasooluna yubayyinu lakum katheeran mimma kuntum tukhfoona mina alkitabi waya’foo ‘an katheerin qad jaakum mina Allahi noorun wakitabun mubeenunÔ gens du Livre ! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d’autres choses ! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah.

Des lors ; communauté de Baghdâd ; vous êtes surement sur le juste chemin en ce que ce jour-ci est celui de votre défilé ; votre jour d’ affermissement. En cela vous vous mettez en droite ligne avec l’orthodoxie mouride. Soyez surs alors que vos efforts seront toujours récompensés !Que ceux qui en doutent pensent ace petite antithèse qu’est l’histoire d’Abou lahab. En effet malgré sa damnation, ce dernier n’a de confort que le lundi parce que son neveu est né en ce jour de semaine. Le Prophète lui –même jeunait les lundis pour célébrer ce jour béni.

Ahmadou Khadim nous renseigne de l'importance de la commémoration de l’élu dans Jazboul Quolob en ces vers :

Mawliduhu mu’azzamu, mubarakun muhtaramu, ta’zimuhu yanhatimu, ala zawit taqaddumu

Sa naissance est glorieuse, bénite et respectueuse. Sa célébration est obligatoire pour tout chef

Ta’zimuhu bis sunnati, yaquduna lil jannati, bihizdiyadul minnati, li mukhlisin mu’azzamu

Sa célébration conformément a la sunna nous conduit vers le paradis .Par elles les bienfaits augmentent en faveur du sincère qui glorifie.

Fa man yu’azzim mawlida, nabiyinna babil huda, fala yuhasabu khada fahtariman wa azzimi

Quiconque célèbre la naissance de la meilleure créature en l’occurrence le plus louange ; celui-là est comme un martyr ayant combattu a Badr et ce, sans illusion

Fa kullu man anfaqa fi wawlidihil mucharrati, malan bi khayri sarafi, walaw bi qadri dirhami

Celui qui a fait une dépense a l’occasion de la célébration de son anniversaire en biens, sans gaspillage fut –ce l’équivalent d’un dirham

Fa innahu kaman hadar, yawma hunaynin wa sabar. Wa yawma badrin wa nasar khayral wara mufahhimi

Celui –la est comme quelqu’un ayant été présent le jour de “hunayn “ avec patience et le jour de Badr puis ayant soutenu la meilleure créature qui facilite la compréhension  

Fa man yu’azzim mawlida, nabiyinna babil huda, fala yuhasabu khada indal hisabi mufhimi

Celui qui célèbre la naissance de notre prophète qui est la porte de la bonne guidée ne sera pas contrôle demain au moment du règlement des comptes désarmant

 

Les évènements même qui précédent ce jour de naissance sont d’une beauté mystique affirmée et dénotent de la place de l’Elu devant le Très –haut   . En effet quand Allah décida de la création de l'existence, c’est la Réalité mohammadienne qu’Il sortit d’abord de Ses lumières. C’est de cette réalité que furent tirés tous les mondes, supérieurs et inférieurs. Allah informa Sayyidina Muhammad de sa Prophétie, alors qu’Adam n’avait rien ni âme, ni corps. C’est pourquoi dans Sahih Muslim, le Prophète (saw) raconte que Dieu a écrit les destins de la création cinquante mille ans avant la création des cieux et de la terre, .Et parmi les choses qui ont été écrites dans le livre Dhikr, fut que Sayyidina Muhammad est le sceau des prophètes. Le prophète (psl) que nous célébrons aujourd’hui fut Prophète alors que Adam était encore dans l’argile .Voila pourquoi quand l’agréé Jabir bin Abdullah (r), demanda au Messager a savoir la première chose qu’Allah (swt) créa , .il lui répondit “Oh, Jabir, Allah a créé, avant toute autre chose, la lumière de votre Prophète (saw) à partir de Sa lumière. Cette lumière a commencé à se déplacer par la Puissance Divine d'Allah à chaque fois qu’Allah voulait. A cette époque, il n'y avait ni tablette, ni Plume, ni paradis, ni feu, ni anges, ni ciel, ni terre, ni soleil, ni lune, ni djinn, ni l’humanité. »

Cheikhoul Khadim résume bien cet état de fait dans le Jazboul Quolob :

Salli ‘ala man ju’ila .khayru nabiyin fuddila .hina abunan jadala fi timihi wa azzimi

Prie sur celui qui est fait meilleur prophète, rendu précellent lorsque l’aïeul était voile dans la boue et glorifie –le

Quand le moment fut décidé de la venue du Prophète sur terre Ka'b al Ahbaar (r) nous renseigne : «lorsque Allah a voulu créer Sayyidina Muhammad (), IL ordonna à l'ange Gabriel lui apporter l'argile qui est le cœur de la terre. Gabriel est descend ensuite, accompagné par les anges de la partie supérieure du paradis ou il prit une poignée pour la création du Prophète. L’argile fut pétrie avec l'eau la plus supérieure de la création ; celle de la Tasneem Fontaine céleste. (Après la création) Les anges l’emportèrent, encerclant le Trône céleste et les montagnes et les océans. De cette manière, les anges et toute la création appris à connaître notre Maître Muhammad et son prestige. : C’est ce que confirme du reste la mère du Prophète Amina lorsqu’il authentifie: «Quand j'ai donné naissance à (Sayyidina) Muhammad), j'ai vu un gros nuage illuminé, Puis j'ai entendu une voix appeler : «Prenez (Sayyidina) Muhammad (sur toute la Terre Montrez-lui à tout être spirituel. »

 

Chers talibés ! Quoi de plus normal alors pour célébrer alors ce personnage !

Ceci d’autant plus que sa place de choix est avérée. Pour preuve ce Prophète que nous célébrons aujourd’hui ; lorsque Dieu le créa ; Il lui ordonna de regarder les lumières des autres prophètes et il vit que sa lumière couvrirent les autres .Quand ces derniers lui demandèrent "Oh, notre Seigneur, qui nous couvre de sa lumière ?" Allah a répondu : «C'est la lumière de Sayyidina Muhammad ibn Abdullah Si vous croyez en lui, je vous ferai prophètes”. En fait Allah demanda à chacun des messagers antérieurs comme condition préalable à leur mission, de reconnaître et d’annoncer la venue de Muhammad comme messager. C’est le sens de la sourate 3 verset 81 Wa-ith akhatha Allahu mithaqa alnnabiyyina lama ataytukum min kitabin wahikmatin soumma jaakum rasooluna musaddiqun lima ma’akum latou/minounna bihi walatansurunnahu qala aaqrartum waakhathtum ‘ala thalikoum isree qualoo aqrarna qala faishhadoo waana ma’akum mina alshshahideena.Et lorsqu’Allah prit cet engagement des prophètes : «Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu’ensuite un messager vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours.» Il leur dit : «Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition?» - «Nous consentons», dirent-ils. «Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins(sourate Al Imran verset 81 sourate 3)

Ainsi on comprend mieux la place de Mohammed (psl). De plus on comprend mieux le fait que lorsque Allah créa Sayyidina Adam (psl), Il lui a inspiré à dire : «Oh, Seigneur, pourquoi m'as-tu donné le surnom d'Abou Muhammad (le père de Mohammed) ?" Allah lui répondit : «Oh, Adam, levez la tête." Il leva la tête et vit la lumière de Sayyidina Muhammad dans la canopée du Trône. Quand Adam demanda ce qu’il en était ; Il lui enseigna : «C'est la lumière d'un Prophète de votre progéniture. Son nom dans les cieux est Ahmad, et sur la Terre, il est Muhammad. Si ce n'était pas pour lui, vous ne serez pas, ni le ciel, ni la terre. »

En ce jour béni de naissance ; la prééminence fut scellée. Cheikhoul Khadim cite toutes qualités de naissance dans Muquadimmatt amdah ; qualités de prophète dont on l’immergea a sa création comme successeur de leurs ces qualités sont la forme d'Adam (psl) ; La connaissance de Seth (psl) ; le courage de Noé (psl) ; l'intimité d'Abraham (psl) ; la langue d'Ismail (psl), le contentement d'Isaac (psl), l'éloquence de Salih (psl). La sagesse du lot (psl), la force de Moïse (psl), la patience de Job (psl) ; la protection de David (psl) et l'ascèse de Insa (psl).

C’est d’ailleurs ce qui fait qu’il précéda tous les autres prophètes comme en atteste Serigne Touba écrit dans Muwahibu Naafiah : « lahul barahah – la uch chafarah-lahu jamahah ; hawirtiqa-a la précellence lui est dévolue, l’intercession est son apanage ; les foules lui sont soumises .la prééminence lui revient ».

 

Lorsqu’Amina lui donna naissance, elle a vu une lumière qui éclairait les palais de Syrie. C'est ce que son oncle Al Abbas (ra) faisait allusion quand il dit dans son poème : «Quand tu es né, la terre brillait et l'horizon est illuminé par ta lumière. Nous voyageons dans cette lumière et dans les sentiers de la justice. " Cette lumière qui a illuminé les palais de la Syrie, le Liban, la Palestine et la Jordanie, n’est rien d’autre que l'avantage que ces royaumes ont reçu dans l’islam ; de par la lumière de Sayyidina Muhammad. Parmi les merveilles de la naissance on note que le Palais de Kisra de l'empereur de Perse fut ébranlée et quatorze de ses balcons effondrés ; L'eau du lac de Tibériade Sivah diminué, le feu de Fars en Perse (selon de nombreux récits de ce feu avait brûlé sans interruption pendant un millier d'années) et à la sécurité Cieux a été augmenté, étant rempli de plus de gardes et les étoiles filantes qui ont empêché les démons s'y cachaient de leur écoute mal. La compétence des devins et la magie des sorciers terminées. C’est ce que dit Khadim dans le Jazboul Quolob :

Turida fiha bin nujum ; anis samawatir rajam, wa farra khasiran yulim bi hizbihi wakami

Cette nuit, le maudit Satan a été chasse des sphères célestes par des jets sous forme d’étoiles filantes et il prit la fuite bredouille et balme avec sa faction en détresse

Sata’a hina wulida khayru nabiyin qad bada .salla alayhi man hada fu adahu bil hikami

A rayonne au moment ou naquit le meilleur prophète – que celui qui a guide son cœur par les sagesses lui accorde sa prière

Nurun ‘azimun qad yara bihi qusura qaysara man kana fi ummil qura makkata khayril hurumi

Une lumière sublime par laquelle celui qui se trouvait dans la mère des cites la Mecque qui est la meilleure enceinte sacrée apercevait le palais de César.

Iwanu kisran sada’a fiha wa qablu rufi’a samkun lahu fartafa’a nahwa samal mukarrimi

Le hall du palais de Chores a craque dans cette nuit alors que jadis sa toiture était si élevée vers le ciel de celui qui honore  

Jusqu'à la naissance du dernier messager de Dieu le 17 Rabi `ul Awwal en l'an de l'Eléphant (Aam` ul-Feel) [correspondant à 570 de notre ère], les gens étaient dans une grande pauvreté d’attitudes individuelles et sociales. La péninsule arabique était atteinte d'une crise sociale, économique, politique, jusqu'à un certain point où les Arabes étaient menacés d'extinction .Cette situation Dieu le décrit dans le Coran Yusabbihu lillahi ma fee alssamawati wama fee al-ardi almaliki alquddoosi al’azeezi alhakeemi. C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident,(62:2).Sayyidina Mohammed apparut comme le libérateur pour guider l’humanité ignorante ; la lampe qui éclaire (Siraj am Muneera) .Il servit ainsi de formidable exemple pour une reforme sociale. Le Coran en atteste amplement en ces versets : Sourate 21 :107 Wama arsalnaka illa rahmatan lil’alameena (Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers).

Mais ceci n’est valable que pour ceux qui décident de la suivre ; C’est du reste le sens de ces versets :

32. Qul atee’oo Allaha waalrrasoola fa-in tawallaw fa-inna Allaha la yuhibbu alkafireena. Dis : "Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n'aime pas les infidèles

Sourate 31 verset 21 : Alam tara anna alfulka tajree fee albahri bini’mati Allahi liyuriyakum min ayatihi inna fee thalika laayatin likulli sabbarin shakoorin. Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition.

Le Messager d'Allah a été accordé des miracles comme aucun autre Prophète ; ceci afin que les gens de tous les temps puissent être témoins du rang et de l'honneur accordés a son égard. C’est la grâce de Dieu qui voulut que les pierres disaient leurs bénédictions sur lui ; ou que lorsqu’il marchait une nuée le suivait pour le protéger de la chaleur. C’est aussi de Sa grâce que le bien aimé avait une sueur tellement aromatisée que les gouttes étaient collectées par les compagnons et utilisés comme parfum. Ces miracles que son noble Khadim décrit c’est pour que nous en réfléchissons ;  

2/ Par exemple il fut le seul à faire le voyage de nuit (Israa et Miraj) de la Mecque à Jérusalem, puis vers le ciel ou il rencontra tous les autres prophètes qu’il guida dans la prière. Serigne Touba dira si parfaitement dans Muwahibu :

Mahad dalala ; abdal jalala, abdal jamala lil atqiya i

Ce voyage nocturne a efface l’égarement, reflété sa grandeur, et a manifesté sa beauté pour les pieux.

Qad qaddamuhu, izwajahuhu, wahtaramuhu , zami naqa-i

Les prophètes l’ont mis en tète quand ils l’ont reçu, ils l’ont révéré eux qui ont de la pureté.

Wa sada fihim, wabana hanhum, wa sina hanhum bahdar liqa i

Il est noble parmi eux .il les a quittes et les a surpasses après son ascension

3 / le fendage de la lune ; la survie de 13 ans après être empoisonne ; la toile d’araignée qui couvrit la grotte lors de l’exil ou encore l’eau qui jaillit de sa main durant le voyage avec les disciples ; la chaise qui pleura sont autant de miracles qui témoignent de sa précellence

C’est tout cela que Cheikhoul Khadim décrit dans le Muwahibu

Lahu manaqib, lahu haja ib, lahu khara ib, bila –ntiha i

A lui les exploits, à lui les miracles, a lui des prodiges sans aucune limite

Zabyun yakallim dabbnun yusallim tayrun yu hazzim kazi daha i

Une gazelle qui parle ; un iguane qui le salue, un oiseau qui rend hommage tel un génie

Sarhun tasiru hayrun yafuru, bi run tafuru, bila richa a

Un arbre géant qui marche, une pluie qui tombe en averse, un puits qui déborde sans l’intermédiaire d’une corde   .

Jiz hun yahinu, lahu ya inu, zi bun yahinnu, birah yich cha i

Une souche qui qui lui témoigne de l’affection et qui gémit, un loup qui survient pour garder le bétail.

C’est conscient de cette place de choix que notre guide fit de la salutation du Prophète ; sa raison de vivre. Le prophète Mohammed dit qu’aucun de nous n’attendra la piété véritable tant qu’il ne l’aime pas plus que ses parents .Pour Serigne Touba cet amour est l’alpha et l’oméga de son existence sur terre et il remporta ainsi hautement la palme et le titre de Khadim Rassoul. C’est cet amour de jeunesse qui le conduit à vouloir avant l’exil aller vivre a Médine prés du mausolée. Et comme l’amour pour L’élu qui lui fit écrire Muwahibu nafiah

Salatu sittah, bimadhi sittah ta tihi battah maha itisa-i

La prière des six mois avec l’éloge des autres six mois lui reviennent irrévocablement, tout en suivant son exemple

Mais le plus grand miracle du Messager final est sans conteste qu’il apporta le Coran ; Ce livre impeccable du point de vue de sa perfection linguistique ; son inimitabilité ses prophéties, sa validation par les découvertes historiques ; archéologiques ; scientifiques ; Saydinna Mohammed est la personnification du Coran .Une personnification physique de la Parole la plus bénie, dont la seule lettre peut réduire une montagne à la poussière ; quel bel état !

Des lors il ne faut pas se confondre avec la forme physique de Rasulullah avec son rang immense. Evitons les nouveaux prédicateurs de l’Islam qui croient que le Prophète Mohammad était un simple humain .Au contraire, donnons lui la place qui lui sied comme le fit de tout temps notre maitre Khadim Rassoul.

Le prophète a résolu tous les problèmes sociaux, économiques de son temps, de la même manière qu’il apporta à l’humanité une religion de justice, de paix, d’ouverture d’esprit. Des lors évitons les amalgames de ce monde-ci.

Quand je parle d’amalgames contemporains ; je pense a la notion de violence qui est associée a l’islam a tort avec le terrorisme.

Je pense plus sérieusement a la crise au Mali qui est non pas a nos portes mains dans nos maisons sans que nous le sachions .Et il est impossible pour les ahl –al Sounah de se taire en voyant la situation qui y prévaut.

Il est impossible pour tout un sincère Ahl al-Sunna de soutenir un quelconque système répressif qui existe en opposition avec le message de paix du Prophète .La morale islamique appelle à la compassion, la tolérance et la sérénité. Ceux qui prêchent la violence aujourd’hui en Islam en se justifiant du Coran n’ont rien compris au message du Prophète. En effet ce dernier fut persécuté pendant plus de 13 ans avant que l’ordre de riposte ne fut décrété après la deuxième aqaba.  

Il est facile toujours facile de justifier un projet politique en se basant sur la religion pour promouvoir un projet politique. Cependant il ne faut pas confondre la revendication identitaire d’une nation avec L’islam. Et c’est justement ce qui se passe dans cette région. Pour preuve le mali fut indépendant en 1960 et la première rébellion touareg de cette bande d’azawad fut en 1962, bien avant ce nouveau groupe dénommé Aqim fut connu.

Nous rejetons tout groupe comme celui d’Ansar Dine qui se livre au kidnapping ou autres trafics pour financer un projet d’état islamique.

Nous rejetons toute coalition qui ne connaît pas la valeur des saints comme décrite dans le Massalikul Jinan   sinon comment comprendre la destruction des tombes des saintes personnes du Mali ? Comment comprendre la destruction des manuscrits de Tombouctou ; qui datent du 13e siècle .Ces manuscrits que ce soit les documents religieux qui y sont ou d’autres qui traitent de la médecine, l'astronomie, la littérature, les mathématiques, la chimie, le droit judiciaire et la philosophie ont été portés à Tombouctou en caravanes de chameaux par les savants du Caire, Bagdad et la Perse pour en faire ce cette ville l'un des plus grands centres mondiaux de l'enseignement islamique. D’ailleurs même comment comprendre un jihad sur une population qui est déjà musulmane. ?

Mais que les gouvernements ne s’y trompent pas ! C’est uniquement par l’éducation que certaines attitudes sont transformées .Aujourd’hui l’on demande aux guides de ce pays de se lever en bouclier contre cette forme totalitaire alors qu’aucune aide véritable n’est accordée aux Daaras par exemple   .

En conclusion nous disons voila un jour de grâce a célébrer .C’est aussi un jour pour regarder l’état de la communauté islamique et cet examen nous donne qu’il est plus que temps d’étudier la vie et l’œuvre du prophète des prophètes pour pouvoir en bénéficier

31. Qul in kuntum tuhibboona Allaha faittabi’oonee yuhbibkumu Allahu wayaghfir lakum thunoobakum wa Allahu ghafoorun raheemun. Dis : "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardon et Miséricordieux

Assamaleikum

Serigne Khadim lo Baghdâd

Rate this item
(0 votes)
Last modified on %AM, %03 %454 %2013 %09:%Jun

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH