الجمعة 7 جمادى الثانية 1439 Saturday 24 February 2018

Pass Pass

Pass Pass (54)

(…) Sachez que celui qui a l’ambition de servir Borom Touba ne pourra réussir dans cette entreprise qu’à la suite d’un engagement sincère (djàyanté) qu’il aura voué envers le Cheikh, suivit de son agrément par rapport à ce pacte.

Le fondateur du mouridisme nous a fait savoir que jusqu’à la fin du monde, Rakhib et khatid (les anges qui suivent le quotidien de chaque individu) ne cesseront de témoigner à Dieu son statut irrévocable d’esclave de Dieu et serviteur privilégié du Prophète (Abdoulahi wa Khadimou Rassoul).

Dans ce monde nul n’est plus méritant que notre vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, lorsqu’il s’agit de servir un saint afin d’obtenir l’agrément du Seigneur par le biais de celui-ci.

Il fut auteur d’un service si grandiose pour le Messager du Tout-Puissant, au point que Celui-ci, le Créateur, lui octroie un rang spirituel jusque-là inaccessible à savoir celui de Khadimou Rassoul. C’est d’ailleurs ce qui a motivé le fondateur du mouridisme à rendre grâce à Dieu dans son célèbre poème dédié au Prophète Mohammed (psl) nommé « Jazboul Khoulob » : « Shakartahoo bil khassani, bi khidmatil mahaissani… »

"Cheikhoul Khadim a porté à notre connaissance que bien qu'ayant séjourné sur terre, ce bas monde n'a jamais été une finalité ou une source quelconque de motivation pour lui. Aussi grandiose que puisse être son oeuvre, Serigne Touba l'a accompli pour notre salut dans l'au delà.

Le Tout-Puissant a enfoui en l'être humain des secrets qui font de lui un être privilégié, un être riche.

Le mouridisme est basé sur une doctrine claire et concise qui donne lieu, notamment, à des recommandations et à des prescriptions.

Son fondateur lui-même, en l'occurrence  Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, nous enseigne à travers ses écrits les caractéristiques qui permettent d'identifier le mouride véridique ou encore « Sifaatou saadikhi mouride ».

2000 ans après la création du premier homme Adam, le Tout-Puissant tira de celui-ci une côte avec laquelle Il créa un autre être humain dans une version améliorer: il s'agit d'Ève.
D'une part, il serait irrationnel de parler de parité ou de faire une quelconque comparaison entre l'homme et la femme d'autant plus que le premier a 2000 ans de plus que la dernière.

Dieu nous dit dans le Saint Coran: "JE n'ai pas créé les cieux, la terre et tous ce qui se trouve dans cette intervalle pour des amusements, encore moins pour des futilités".

Ceci explique l'obligation qui pèse sur tout un chacun de prendre conscience de la raison de notre venu sur terre.

Ensuite à la question de savoir si l'être humain résidait sur la terre de manière gratuite, le Créateur répondit catégoriquement : "NON".

 Une communauté n’est éminente que par la valeur de ses hommes et femmes. Qu’en est-il alors, quand la gloire de celle-ci découle d’un homme aussi parfait et incomparable que notre maître Mohamed (psl).

En effet la nature du Prophète élu n’est pas seulement héroïque et noble, elle est également si admirable qu’elle fut appréciée non seulement par les esprits humains, mais aussi par le Créateur lui-même, Qui, dans la sourate « Al-Qalam » (68) au quatrième verset, proclame : «  Wa-innaka la’ala khuluqin ‘azim » (Et tu es certes, d'une moralité éminente).

C’est en reproduisant les manières de faire du Prophète Mohamed (psl), qu’on arrive à avoir une personnalité respectable à tous les niveaux sociaux.

Il matérialisait la perfection dans tous ses faits et gestes. Ainsi lorsqu'il lui arrivait à  une chose qui lui plaisait, il disait : "Louange à Dieu dont seule la Grâce conduit toutes les choses à leur réalisation". Mais si la chose lui déplaisait, il disait : "Louange à Dieu en toute circonstance".

Page 1 of 4
© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH