الأربعاء 7 جمادى الأولى 1439 Wednesday 24 January 2018

Nétali[49] : Les particularités hors du commun du Prophète Mohammed (psl), symboles d’une suprématie avérée ! Featured

Le Prophète Mohammed (psl) était un être humain, doté, par le Seigneur, d’attributs et de dons qu’on saurait octroyer à une autre personne sous peine de lui porter préjudice. Ainsi nous notons, qu’il pouvait voir aussi bien devant lui que derrière lui, dans la lumière comme dans l’obscurité. Quand il crachait sur l’eau amère de la mer, celle-ci devenait douce et buvable.  On ne l’a jamais vu fatiguer, encore moins bailler. Il surpassait, en hauteur, toute personne avec qui il marchait côte à côte, ce qui lui a valu, chez les wolofs, l’appellation de « Ndiol Makka » (l’élancé de la Mecque). Peu importe l’éclat du soleil, ou la claire de lune, jamais personne n’aura vu l’ombre du Prophète Mohammed (psl) ; et quand le pourquoi de ceci lui a été demandé le messager leur répondit qu’il était lumière. Ni les mouches, encore moins les moustiques ne s’aventuraient à se poser sur sa peau ou sur ses vêtements.

 Abdoulahi Ibnou Omar quant à lui, atteste avoir entendu notre vénéré Mohammed (psl) lui-même dire qu’il lui a été octroyé des largesses qu’aucun envoyé n’a jamais eu, à savoir la visite d’Isràphil (l’ange à la Trompette), dont c’était la première et la dernière fois qu’il descendait sur terre pour se rendre auprès d’un prophète.

Il est également notoire que le Seigneur avait accordé à son Prophète Mohammed (psl) des prérogatives sans précédents, dont il faisait un usage assez modéré, et  qu’aucun être humain ne pourra imiter sous peine de s’attirer le châtiment du Tout-Puissant. Ainsi sa précellence et son éminence sur l’ensemble des créatures trouve une parfaite illustration, en ce qu’il lui a été accordé ce qui ne sera jamais permis à autre que lui. Parmi ces préséances nous pouvons citer : il ne peut bénéficier d’un héritage, mais également ses biens ne pourront être hérités, il ne mange jamais l’aumône, il pouvait prendre une femme sans pour autant passer par les règles établis par la charia, à savoir le sermon et les témoins car à lui seul il faisait office de deux voire trois témoins crédibles. Dieu avait aussi accordé à son élu, le privilège de prendre une centaine d’épouse en toute légalité, en plus du fait qu’il pouvait s’approprier le bien de n’importe qui sans en encourir le moindre péché car son immaculation est pérenne.  A cela s’ajoute le fait que sa « oummah » accèdera en premier au paradis Divin si convoité par les autres peuples.

Ceci étant, le Prophète Mohammed (psl) a tenu à clarifier lui-même, qu’au-delà de ses attributions qui vont de pair avec le statut de prophètes, comme en a d’ailleurs bénéficié Jésus-Christ (avec son pouvoir de guérisseur) et Moïse (avec son Bâton), il avait une mission à exécuter qui n’est autre que l’accomplissement d’une moralité éminente pour l’humanité. Ainsi il illustrait parfaitement en sa personne ce qu’il voulait enseigner aux hommes à savoir les meilleures habitudes à adopter. De ce fait, l’élu le plus pur était le plus vertueux des hommes, irréductiblement courageux, un guerrier invulnérable, mais il savait se montrer doux et magnanime quand il le fallait.

Serigne Khadim Gaydel Lô Borom Ndame

Rate this item
(0 votes)
Last modified on %PM, %18 %602 %2017 %13:%Dec

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH