الإثنين 22 ربيع الأوّل 1439 Tuesday 12 December 2017

Netali[31]: La fois où les français ont envoyé un espion chez Serigne Touba

Malgré le fait que Cheikhoul Khadim ait été de tous temps un artisan infatigable et inconditionnel de la paix, les colons ont toujours usé de tous les moyens dont ils disposaient pour ternir son image et justifier ainsi l'acharnement infondé qu'ils exerçaient sur le Saint Cheikh.
Ainsi dans le courant de la crise de 1903 qui les opposaient suite à des rumeurs qui attribuent au Cheikh des ambitions de guerre sainte, les colons ont envoyé chez lui un espion qui avait été détecté par Serigne Touba dès son arrivée.  L'espion, du nom de Oumar Niang, se comportant comme un disciple, fouilla le village sans succes pour decouvrir cette  fameuse cache d’armes rapportée par les rumeurs. Le Cheikh bien au courant de ses activitès  d’espionnage , le laissa aisé dans sa cour . Et lorsqu’il vint se présenter à lui en derniere  instance Chiekhoul Khadim lui fit comprendre qu'il été au courant de ses manigances avant de lui affirmer clairement ses intentions : . « J’ai fais allégeance à Dieu Le Tout Puissant . Même si le “Madihou” descendait aujourd’hui sur la terre pour entamer sa croisade révélée contre “Massihou Dadial” et qu’il me demande de l’aider, je ne pourrais rien faire pour lui.  Je ne tuerai ni un scorpion ,  ni un serpent,  ni quoi que ce soit qui ait une âme .  La route que j’ai prise m’interdit formellement de tirer ou de faire tirer des coups de fusil sur des creatures de Dieu”.

Rate this item
(0 votes)
Last modified on %AM, %20 %458 %2017 %10:%Mar

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH