الجمعة 29 المحرّم 1439 Saturday 21 October 2017

Jar Jary Serigne Touba [21] : Cheikh Ahmadou Bamba où l’incarnation de la dignité de l’homme noir

Les inquiétudes, les centaines de rapports sur lui, les craintes, le vocable même des colonisateurs (marabout rebelle, dangereux, imprévisible, fanatique, trop ambitieux) laissait échapper en filigrane leur impuissance. Les supputations sur les desseins, stratégies voire stratagèmes d’Ahmadou Bamba nous prouvèrent tout simplement que c’était un homme à la personnalité dense et hors pair, une figure courageuse, charismatique voire emblématique. Sa résistance souterraine, non violente pour un homme qui avait tous les atouts pour engager une confrontation armée avec les colonisateurs, relève d’un esprit de loin supérieur à celui de ses adversaires.

Cet état de fait dénote l’intelligence supérieure du guide du mouridisme, l’originalité de sa démarche somme toute inédite dans l’histoire des résistants africains. Si d’un côté, l’analyse du discours du Serigne dès son retour est fondamentalement marquée par la radicalisation et le refus de répondre aux convocations du Gouverneur, de ses commandants et des chefs indigènes complètements vassalisés par le système colonial, le comportement du marabout a toujours été lié dans ses rapports avec les colonisateurs à des directives émanant de Dieu et de son Prophète (PSL).

De l’autre côté, le discours des autorités coloniales est devenu moins paternaliste, plus prudent et plus méfiant à l’égard du marabout. L’exil a certes été un baromètre pour les français pour cerner et évaluer à sa juste valeur la dimension d’Ahmadou Bamba.

Ces derniers n’ont pas pu percer le mystère Bamba puisque même à son retour il continuait de hanter l’esprit des européens quant à leur volonté d’homogénéisation de la domination et surtout d’exploitation systématique des colonies.

Qu’à cela ne tînt, Ahmadou Bamba voyait son influence toujours plus grande malgré l’obstination des colons sur sa personne. Tous les rois déchus, les familles royales, les marabouts sont venus frapper à la porte de Serigne Bamba pour se soumettre à lui. Il incarnait l’âme, la dignité et la personnalité de l’homme noir tout court. Ce savant pacifique à la foi inébranlable a illustré une leçon de civilisation aux colonisateurs, à l’Afrique et au monde entier.

D’ailleurs les écrits et les derniers rapports sur lui attestent ce que nous venons de dire.

Serigne Khadim Gaydel Lô

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH