الجمعة 29 المحرّم 1439 Saturday 21 October 2017

Jar Jari Serigne Touba [10] : Les raisons temporelles de l'exil

Jar Jari Serigne Touba [10] : Les raisons temporelles de l'exil Jar Jari Serigne Touba [10] : Les raisons temporelles de l'exil

Elles furent sa confrontation avec l'autorité coloniale. En effet, un homme d'une telle dimension ne pouvait passer inaperçu aux yeux d'une administration coloniale qui voyait en lui un obstacle  à la réussite de son plan de domination coloniale. Les chefs religieux traditionnels qui voyaient nombre de leurs disciples les quitter pour le suivre. On peut lire dans une lettre de l'administrateur de Louga au Gouverneur du Sénégal : " L'agitation incessante que provoque les allées et venues des visiteurs n'est pas sans troubler profondément le calme habituel de la région. Leur tranquillité (il s'agit des populations de Niambour) constamment troublée pourrait ramener parmi eux le souvenir de leurs convictions religieuses et ranimer  le fanatisme qui sommeille encore dans leur esprit.

C'est pourquoi, l'administration coloniale prit le cheikh pour cible et usa de tous les moyens pour prouver qu'il s'apprêtait à fomenter une révolte armée.

Agents , informateurs, auxiliaires , tous furent mis à contribution pour discréditer Cheikh Ahmadou Bamba et ainsi les rapports commencèrent à s'accumuler.

Chaque endroit où se rendait le Cheikh devenait dangereux pour l'autorité coloniale. Quand il était à Touba, elle s'inquiétait car cette ville était au confluent du Baol et du Cayor. Puis en l'an 1893, Quand le Cheikh quitta Touba pour aller s'établir dans le désert du Ferlo, à Mbacké Baari, les autorités coloniales pensèrent qu'il était parti au confluent du Fouta parce que son homonyme (Serigne Bamba) était de souche mandingue et qu'il avait de nombreux rapports avec les mandingues;

Ils n'étaient donc pas rassurés de son installation en un lieu qu'ils jugeraient stratégique, à mi-chemin de la Gambie, du Niombato, du Fouta, du Djolof, du Cayor, du Baol, où les secours dans la vision des colonisateurs pouvaient lui venir des quatre coins du Sénégal. Telles sont les raisons temporelles de son exil. Mais l'homme qui croit en la mystique saura que les raisons spirituelles ont en fait prévalu, et que les agissements de ses ennemies n'étaient en réalité que les causes apparentes d'une réalité ésotérique établie entre Cheikh Ahmadou Bamba et son Seigneur.

Serigne Khadim Gaydel Lô

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH