الأربعاء 7 جمادى الأولى 1439 Wednesday 24 January 2018

Momar Talla Kane

Momar Talla Kane

Né le 15ème jour du mois de ramadan entre 1924 et 1925 à Mbacké Kadior, Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, le khalife général des mourides est le fils de Serigne Mouhamadoul Amine Bara ibn Khadim Rassoul et de Sokhna Maty Lèye. 
Le natif de Mbacké Kadior a été initié à l'apprentissage du Saint Coran par Serigne Bara avant de suivre un enseignement approfondi des différents branches des sciences religieuses de la part d'érudits reconnus à l'image de Serigne Cheikh Awa Balla Mbacké.

Urgent : Le Khalife général des mourides Cheikh Sidy Mokhtar est rappelé à Dieu ce mardi 09 Janvier 2018. 

Une nouvelle triste pour la communauté musulmane et particulièrement la communauté mouride.

 

Khadimrassoul.net présente ses sincères condoléances à toute la oumma islamique.

 

Bismillahi Rahmani Rahim

Inna lillahi wa inna ilayhi raji'un .

Chers compatriotes

Suite aux évènements survenus en la région de la Casamance le 6 Janvier 2018, nous voudrions exprimer nos sentiments de profonde compassion et de solidarité. En ces moments de grande peine, nous nous associons à la grande amertume des sénégalais de toutes obédiences confondues. Nous présentons ainsi nos condoléances à la nation meurtrie.          Nous  joignons à ces condoléances à nos talibes demeurant dans la région Sud du pays dont l’angoisse quotidienne  est établie. 

Au demeurant nous restons indignés par de tels incidents qui viennent d'endeuiller une nation  indivisible.  C'est une terrible épreuve ! Ainsi nous prions Qu'Allah dans Sa Miséricorde incommensurable accorde le paradis  éternel  aux innocentes victimes. Que les blessés recouvrent la pleine possession de leurs moyens et que les familles éplorées trouvent un confort sous Son aile protectrice.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté ce carnage qui est aux antipodes de tout principe enseigné par les religions déclarées et qui heurte notre conscience collective. En effet La sourate 5 verset 32 du Saint Coran a fini de poser le caractère sacré de la vie humaine en  inculquant que tuer une personne innocente équivaudrait à annihiler l’humanité entière. Aussi aucune cause ou aucun bien matériel ne saurait justifier l'exécution de ces treize personnes dans cette commune de  Borofaye.

Que la faute soit imputable aux éléments d’un mouvement aux velléités irrédentistes ou qu'elle soit la conséquence des intérêts divers relatifs au bois de la forêt de Bayotte ; le constat ne change pas : Le respect de la vie humaine est indéniable et personne ne devrait y porter atteinte. Au demeurant la Casamance a besoin d’une paix définitive après trois décennies .A cet effet nous nous exhortons le gouvernement et les forces vives de la nation à ne pas laisser un tel évènement si horrible soit-il obtempérer  les espoirs d'une paix durable et soutenue. 

Tout en saluant tous les efforts consentis  par la communauté de Sant d’Egidio  dans la recherche de la paix ; en notre qualité de guide religieux à l'écoute de l'anxiété quotidienne de nos talibes de cette région Sud   ; nous ne managerons aucun effort  dans la recherche de la paix. Les difficultés sur le chemin de la paix sont certes nombreuses mais elles ne sont pas au-dessus de nos capacités. 

Serigne Khadim Lo Gaydel

 

 

La prière est une obligation divine qui pèse sur chaque musulman. Elle fait partie des 5 piliers de l'islam.

L'histoire nous rapporte que l'application de la prière rituelle, qui s'effectue 5 fois par jour à différents moment de la journée (aube, mi-journée, après-midi, crépuscule et nuit) est entrée en vigueur dans la religion après le retour du Prophète Mohamed (PSL) du Voyage Nocturne.

2000 ans après la création du premier homme Adam, le Tout-Puissant tira de celui-ci une côte avec laquelle Il créa un autre être humain dans une version améliorer: il s'agit d'Ève.
D'une part, il serait irrationnel de parler de parité ou de faire une quelconque comparaison entre l'homme et la femme d'autant plus que le premier a 2000 ans de plus que la dernière.

Ce 28 décembre 2018 représente pour l’oummah islamique et particulièrement pour la communauté mouride un évènement à jamais gravé dans les mémoires et dans les cœurs. En effet c’est à cette date, à l’an 2007, qu’a disparu le dernier fils de Cheikh Ahmadou Bamba, en l’occurrence Serigne Saliou Mbacké.

Cheikhoul Khadim exhorte à croire en ce jour ultime tout en étant convaincu de tout ce qu’il comporte comme terreur, bonheur ou affliction. Le Cheikh s’exprime à ce propos avec plus de détails, notamment dans son poème intitulé « Viatique pour la jeunesse », en ces termes : 

Dieu nous dit dans le Saint Coran: "JE n'ai pas créé les cieux, la terre et tous ce qui se trouve dans cette intervalle pour des amusements, encore moins pour des futilités".

Ceci explique l'obligation qui pèse sur tout un chacun de prendre conscience de la raison de notre venu sur terre.

Ensuite à la question de savoir si l'être humain résidait sur la terre de manière gratuite, le Créateur répondit catégoriquement : "NON".

Le Prophète Mohammed (psl) était un être humain, doté, par le Seigneur, d’attributs et de dons qu’on saurait octroyer à une autre personne sous peine de lui porter préjudice. Ainsi nous notons, qu’il pouvait voir aussi bien devant lui que derrière lui, dans la lumière comme dans l’obscurité. Quand il crachait sur l’eau amère de la mer, celle-ci devenait douce et buvable.  On ne l’a jamais vu fatiguer, encore moins bailler. Il surpassait, en hauteur, toute personne avec qui il marchait côte à côte, ce qui lui a valu, chez les wolofs, l’appellation de « Ndiol Makka » (l’élancé de la Mecque). Peu importe l’éclat du soleil, ou la claire de lune, jamais personne n’aura vu l’ombre du Prophète Mohammed (psl) ; et quand le pourquoi de ceci lui a été demandé le messager leur répondit qu’il était lumière. Ni les mouches, encore moins les moustiques ne s’aventuraient à se poser sur sa peau ou sur ses vêtements.

Page 2 of 7
© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH