الأربعاء 27 المحرّم 1439 Wednesday 18 October 2017

Actualités Islamiques

Actualités Islamiques (360)

Serigne Khadim Borom Ndame a présidé ce dimanche le foulkou avec une affluence record lors à Bakhdad. Avec la participation de la section de Dakar, de Mbour et de Bambey, Bakhdad a refusé du monde.

Malgré un soleil de plomb balayant Thiès, la ferveur des talibés et leur enthousiasme pour cet événement ont pris le dessus sur les consciences.

Nombreux à répondre à l'appel de Borom Ndame, les disciples se sont mobilisés en milliers des quatre coins du Sénégal. 

Un ziar a été offert aux talibés par Serigne Khadim Gaydel Lô après la lecture du Foulkou dans l’esplanade de la mosquée. Une image très captivante du bâtisseur de la grande mosquée de Bakhdad.

khadimrassoul.net vous propose en image le déroulement des évènements et invite les internautes à ne surtout pas manquer les prochains rendez-vous.

Khadimrassoul.net

Urgent :  Cheikh Sidy Mokhtar interdit désormais la politique à Touba et environs

Après la prière du vendredi à Touba Mosquée, le Khalife général des mourides a annoncé personnellement l'interdiction de toutes activités politique à Touba et environs.

Désormais j'interdis toutes activités politiques à Touba et environs a exprimé Serigne Sidy Mokhtar à haute voix sur la sonorisation de la mosquée.  Un ordre clair et limpide destiné à tout le monde. 

khadimrassoul.net

TOUBA- Ndigeul du Khalife Général des Mourides invite à tous les musulmans à une Journée de lecture collective du Saint Coran, l Ce Mercredi 16 Mars 2016, Par Serigne Mountakha Mbacké sur ordre du Khalife Général des Mourides. Il s’agissait d’une communication hautement importante pour laquelle le Chef religieux a requiert une large diffusion afin de toucher tous les coins du pays. En effet, selon Serigne Mountakha Mbacké, « Serigne Sidi Mokhtar a beaucoup insisté sur l’urgence d’organiser des lectures collectives du Saint Coran dans tous les coins du pays.

Ce récital de Coran, précise le chef religieux, devra se faire le Mercredi 16 Mars 2016 et au niveau des mosquées. Chaque mosquée est invitée à parcourir le livre Saint à plusieurs fois». Sur les raisons d’une telle urgence et d’une telle nécessité, Serigne Mountakha n’a pas apporté d’amples précisions. Toutefois, il a sollicité de tous les musulmans que ces séances de prières soient organisées comme indiqué.Nous comptons bien sûr sur les bonne volonté de faire des repas

Ndigueul du Khalife Général des Mourides Serigne Sidy Mokhtar Mbacké Par la Voix de Serigne Mountakha Mbacke Bassirou 

Magal de Mbacké Cadior 2016: ziarras chez le khalif

Magal Mbacke Kadior 2016: Discours de S. Cheikh Thioro Mbacke & S. Moustapha ibn S. Sidy Moukhtar (Cérémonie Officielle)

Le magal annuel de Mbacké Kadior est en substance la commémoration de la naissance de Serigne Mouhamadoul Amine Bara ibn Khadim Rassoul. La communauté Mouride accorde, à juste titre, une grande importance à l'évènement compte tenu de la dualité du khalifat qui en fait une particularité.

Il s'agit en effet de la solennité de Mbacké Kadior, qui est considéré comme le berceau du mouridisme. A cet effet, les premiers disciples mourides de Cheikh Ahmadou Bamba, dont Cheikh Ibrahima Fall, lui ont fait allégeance à Mbacké Kadior. Plus tard, sous le Ndiguël de Serigne Touba, Serigne  Bara y a élu domicile. Ceci explique la tenue du magal de celui ci à Mbacké Kadior.
Il s'agit également de la grandeur de Serigne Bara, celui dont la naissance est célébrée à cette occasion. En effet, de tous les fils de Cheikh Ahmadou Bamba, seul Serigne Mouhamadoul Amine Bara est né à Touba.  Sa naissance est  mémorable en ce qu'elle fut porteuse de la bonne nouvelle pour les mourides.
Le jour où Serigne Bara naquit, Khadim Rassoul a béni et élevé au rang de Cheikh tous ses grands disciples en portant à leur connaissance que le nouveau né avait emmené tous ce qu'ils étaient venu chercher auprès de lui. Voici la raison pour laquelle l'unique natif de Touba parmi les fils de Bamba, porta le nom de "barra-atou mina-nâr": celui qui délivre des flammes de l'enfer. C'est d'ailleurs de là que provient le patronyme Bara sous lequel il est connu à travers le monde.
Fils de Sokhna Aminata Lô, le fondateur de Gouye Mbind a fait ses études auprès de Serigne Ndame Abdourahmane Lô et de Mame Thierno Birahim Mbacké.
C'est par la suite que Serigne Touba l'envoya à Mbacké Kadior, lieu où il a rendu l'âme après un cour séjour sur terre.
Cependant, si Serigne Bara n'a vécu qu'un peu plus d'une quarantaine d'année, il aura marqué son temps de par ses écrits. Il est l'auteur du plus grand volume de manuscrit dans la communauté Mouride, bien entendu derrière Cheikh Ahmadou Bamba.
De la sévérité dont on lui prête, il n'en est rien. Serigne Mouhamadoul Amine Bara a toujours été humble et discipliné devant ses ainés. Mais il était également magnanime et affable envers les autres; il faisait profitait à tout le monde de ses largesses.
Le fondateur de Gouye de Bind a eu également à montrer des aptitudes thérapeutiques hors du commun, à l'image de INSA fils de Mariam. Ainsi, Serigne Bara soignait, sans exception, tous les maux que les personnes lui soumettaient.

khadimrassoul.net

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH