الأربعاء 27 المحرّم 1439 Wednesday 18 October 2017

Actualités & Reportages

Actualités & Reportages (243)

Les derniers nouvelles ou les reportages sur Serigne Khadim Gaydel Lô. 

Serigne Khadim Gaydel Lô a effectué un ziaara auprès de la famille de Serigne Fallou Mbacké en ce mois béni de Rajab.

Chez Serigne Abdou Fatah, Borom Ndame Serigne Khadim Gaydel Lô a été reçu comme un frère, un ami et un fils avec un sentiment d’allégresse transparent et une joie nostalgique grandiose.

Serigne Abdou Fatah et Serigne Khadim Lô Gaydel ont mené des discussions très inspirées sur l’œuvre et sur des recommandations de Serigne Fallou.

En effet Le deuxième Khalife de Serigne Touba conseillait à chaque aspirant mouride de respecter son prochain et son ainé suivant les vertus mourides. D’ailleurs c’est une des raisons pour laquelle Serigne Fallou avait une estime inégalable envers Mame Cheilkh Ibra qui a toujours voulu se rabaisser pour avoir la proximité divine. Serigne Fallou l’a si bien rehaussé que le plus grand minaret de la mosquée de Touba porte aujourd’hui le nom de LAMP FALL.

Sur la cité religieuse de Bakhdad, Serigne Abdou Fatah a témoigné sa satisfaction et sa reconnaissanceen ce de lieu d’adoration et de perfectionnement spirituel. Vouant les qualités éducateur de l’héritier, Il a renouvelé les étroites relations qu’il entretient avec Serigne Khadim Gaydel Lô Borom Ndame.

Khadimrassoul.net

Ziaara de Serigne Khadim Gaydel Lô chez Serigne Abdou Fatah Mbacké.

 

A l'occasion du ziara général organisé par le Diwane Rahmatane Lil Hàlamin auprès de Serigne Khadim Gaydel Lô BOROM NDAME, la terre sainte de Touba Bakhdad a été le point de convergence de milliers de disciples et sympathisants en ce dimanche 1er Mai 2016.
L’édition de cette année est marqué par une forte mobilisation et une grande ambiance à l'instar des grands évènements religieux qu'on a l'habitude de célébrer chez Borom Ndame. Ainsi de la région de Thiès aux localités environnantes, les disciples venaient de tous les horizons afin de répondre à l'appel du Diwane. Les autorités de la ville également ont fait le déplacement pour assister au Ziarra. Nous pourrons citer le premier magistrat de la ville le Maire Talla Sylla, le maire de la commune de Thiès Est Pape Diop et autres autorités de l'administration. Les chefs religieux de la ville n’ont pas manqué le rendez vous également.
La cérémonie officielle qui a débuté dans la soirée peu avant le couché du soleil, fut très riche en substance avec la prestations de toutes les entités du Diwane (kourel khassidas hommes et femmes, kourel zikroulah). A cela s'est ajoutée la prestation des chanteurs religieux individuels avant la conférence de l'imam Abdoulahi Thiam sur les vertus d’un disciple. La ferveur est arrivée à son comble avec l'apparition de Borom Ndame dans la cérémonie vers les coups de 21h30mn. La joie et l'allégresse avaient atteint son paroxysme et cela pouvait se lire sur tous les visages sans exception.
Après d'intenses moments de zikr et de communion, le calme revenait car la parole revenait au conférencier Serigne Saliou Samb invité à l’occasion et qui a régalé la communauté d’un discours sur Serigne Touba et son œuvre.
Serigne Khadim Gaydel Lô a pris la parole pour clôturer la cérémonie. Dans son discours, Borom Ndame a tenu rappeler certains principes fondamentaux du mouridisme à savoir l'importance du ziarra auprès de son guide spirituel, avant d'en venir à des clarifications concernant bien des phénomènes de société dont l'incompréhension peut porter préjudice au bien être de l'individu. Il s'agit là de la méchanceté gratuite qui gagne du terrain, de la place de la femme dans la société, mais également du besoin d'équilibre de l'être humain dans la gestion de sa vie.
Serigne Khadim Gaydel a également soulevé la problématique de l'emploi des jeunes qui est une de ses priorités.
L'épilogue du sermon de Borom Ndame était conseil et recommandations envers  sa jeunesse, en laquelle il a inculqué une identité culturelle basée sur la dignité et la responsabilité.

Khadimrassoul.net

L’héritier de Serigne Touba était l’hôte de la journée culturelle Serigne Barra Mbacké, organisée par Serigne Bassirou Khadim Mbacké Awa Ba ce vendredi 29 avril à Dakar au CICES.

Serigne Khadim Gaydel Lô est venu présenter ses encouragements et ses félicitations à l’initiateur de cette journée Serigne Bassirou qui est un frère de sang et un ami de longue date. En effet Serigne Bassirou Mbacké est descendant de Yalla Khoudia Coumba, frère de Gaydel Khoudia Coumba qui est l’aïeul de Borom Ndame, donc la relation familiale est très proche. Ils se sont connus dans le ciel lors d’un vol en retour d’Italie.

Lors de cette visite Serigne Khadim Gaydel Lô a salué le courage et l’abnégation de l’organisateur qui a franchi vents et marrées pour rehausser le flambeau de Gouye Minde et du mouridisme. Une réussite qui a fait du chemin selon Borom Ndame.

Serigne bass est un personnage très subtil et engagé à la cause de la famille de  Serigne Barra.

Avec l’arrivée de Serigne  Sidy Ibn Serigne Abdou Aziz Barra, dont Serigne Khadim demandait ses nouvelles deux minutes plus tôt, la rencontre a eu plus d’ampleur. Serigne Bassirou a témoingné les vertus et les qualités de Borom Ndame. Il s’est félicité du déplacement de Borom Ndame avec toutes les contraintes de disponibilité en face de lui. Ceci est pour lui un acte fort de fraternité mais aussi, un encouragement de haute mesure. Serigne Khadim a toujours été un conseiller, un motivateur pour moi. C’est un infatigable serviteur de Serigne Touba qui a su garder patience à Thiès et demeurer sur les recommandations de Borom Touba. Ce qui lui vaut aujourd’hui toute l’estime de la jeunesse sénégalaise.

Serigne Bassirou a remercié Borom Ndame au nom de tous les dignes descendants de Serigne Touba présents dans le salon d’honneur du Cices.

Momar Talla Kane

Khadimrassoul.net

En prélude du gamou de Diacksao, prévue le samedi 30 mai, Serigne Khadim Gaydel Lô a rendu visite à son ami et frère  Serigne Sidy Ahmed Sy à Diacksao. Une visite dont le sens dépasse les liens familiaux et amicaux qu’entretiennent les deux personnalités religieuses. Accompagné d’une forte délégation, L’héritier de ndame a été reçu à Diacksao avec tous les honneurs. A chaque rencontre comme ce fut la dernière fois à Bakhdad, c’est une ambiance de joie et de félicité qui anime les retrouvailles.  Des moments de solennité pour remémorer l’œuvre de leurs pères et guides spirituels à savoir Serigne Abdou Khadre Mbacké et de Serigne abdou Aziz Sy Dabakh.

Serigne Sidy ahmed s’est dit ravi et joyeux d’avoir reçu la délégation en ce jour, et s’estime fier de cette relation avec Borom Ndame. Un homme d’une très grande dimension à la générosité exemplaire.

Serigne Khadm Gaydel Lô a remercié Serigne Ahmed de l’accueil chaleureux qui lui est reservé. La suprise de cette visite ou la grande satisfaction a été la remise d’un poème composé par Serigne Khadim Lô pour Serigne Sidy ahmed Sy. Un poème en arabe très riche sous la forme et dans le fond évoquant les vertus exceptionnelles de Serigne Sidy ahmed et  leur relation. Un acte qui a marqué l’ambiance et qui reflète  la dimension de la connexion entre Bakhdad et Diacksao.

Momar Talla Kane

Khadimrassoul.net

L’Islam est confronté à des questions majeures dont celle de l'engagement pour la paix. Serigne Touba a répondu de belle manière au débat idéologique qui secoue le monde ; le fait de provoquer la terreur dans les cœurs de civils sans défense, la destruction massive d'édifices et de propriétés, le bombardement et la mutilation d'hommes, de femmes et d'enfants innocents sont tous des actes interdits aux yeux de l'islam. 

De manière générale les musulmans pratiquent une religion basée sur la paix, la miséricorde et le pardon, et la vaste majorité d'entre eux n'ont rien à voir avec les violents événements que certains associent aux musulmans. Des lors il faudra s’insurger aussi contre une certaine presse à outrance qui vise à discréditer l’islam. On oublie par exemple souvent  l'histoire de la Palestine qui fut conquise par Omar, (RA) .La tolérance, la maturité et la bonté dont il fit preuve envers les gens de différentes croyances en son entrée à Jérusalem demeura légendaire.  D’ailleurs c’est à cette période que s’inaugure un bel âge où les musulmans ont apporté la civilisation à Jérusalem et à toute la Palestine en mettant fin à la barbarie.

Les  forces militaires ou les drones  ne suffiront  pas pour supprimer le terrorisme. Il faudrait plutôt  penser à répandre le message de paix et de tolérance de Cheikhoul Khadim. La doctrine mouride nous apprend la tendresse, la compassion, l’humilité, le pardon, la tolérance et les conceptions de justice, à l’aune de ce verset du Coran (Sourate Yunus, 25) :"Allah appelle à la demeure de la paix...

L'ordre donné par Dieu à Moïse et à Aaron d'aller vers Pharaon et de lui parler doucement est un exemple qui nous éclaire sur ce point: Allez vers Pharaon: il s'est vraiment rebellé. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou (Me) craindra-t-il? (Le Coran, sourate Ta-Ha, versets 43-44)

Serigne Touba dans la crise de 1903 écrira au gouverneur pour lui demander d’avoir de bonnes opinions sur lui. La lettre est dans les Archives du Sénégal.

Dans son poème Prélude aux Eloges  il écrit “J’ai pardonné à tous mes ennemis pour complaire à Celui qui les a chassés loin de moi.  Ainsi, ne chercherai-je pas à  me venger.  . » 

Dans Midadi il réitère “(...) Je leur ai accordé mon  pardon pour la seule force de Dieu, avec une pureté de cœur et pour la satisfaction de celui dont les traces sont suivies...”.

De même dans l’écrit « Félicité des deux mondes  » il prie pour ses détracteurs en ces termes : «  Dieu pardonne à  ceux  qui m’ont calomnié et blâmé.  » Aussi il n’a jamais haï un adversaire fut-il aussi zélé que Merlin ou Allys. Au contraire il fit sien ces paroles du Coran dans la sourate 3, (de la famille d’Imran) « Le fait qu’ils soient coupables ne te permet pas de décider de leur sort. C’est à Dieu seul qu’il appartient de leur pardonner ou de les punir. »

Serigne Khadim Gaydel Lô

Après la prière du vendredi ce 18 mars à Touba Mosquée, le Khalife général des mourides a annoncé personnellement l'interdiction de toutes activités politiques à Touba et environs.

Désormais j'interdis toutes activités politiques à Touba et environs a exprimé Serigne Sidy Mokhtar à haute voix sur la sonorisation de la mosquée.  Un ordre clair et limpide destiné à tout le monde. 

khadimrassoul.net

Le khalife général des mourides a reçu aujourd'hui en visite Serigne Khadim Gaydel Lô accompagné du maire Talla Sylla de Thiès. Après son retour nostalgique suite à une longue absence pour cause de maladie, le maire de Thiès Talla Sylla a été reçu par le Khalife en compagnie de Borom Ndame. Cette visite à Touba rejoint cette lancée de recueillir la miséricorde divine et les prières célestes de celui qui porte aujourd'hui le flambeau du mouridisme.

Accueillie par la famille du khalife, la délégation restreinte de Borom Ndame a été reçue par le Cheikh Sidy Mokhtar. Le maire de Thiès Talla Sylla a eu un long entretien privé avec le Khalife. Une entrevue tellement longue que cela a étonné son entourage.

Le Khalife a pris tout son temps pour un échange à trois (3). Le maire de Thiès a profité de l’occasion pour chanter Serigne Touba Khadimou Rassoul. On pouvait voir le visage rayonnant du Khalife quand Talla Sylla entonnait sa chanson

 Selon Talla Sylla, C’est une rencontre trois fois extraordinaire . cette rencontre est extraordinaire par sa dimension spirituelle, par la pureté des échanges et extraordinaire par les prières du Khalife. La délégation a prié pour que  « que la paix règne sur le Sénégal et dans le monde »

Cette visite est la deuxième pour Borom Ndame auprès du Khalife général dans ce mois de mars 2016. Une empreinte certaine des étroites relations qu'entretient  Serigne Khadim Lô avec le vénéré Khalife.

khadimrassoul.net

Le maire de Thiès Talla Sylla est de retour dans la ville, après une longue absence pour des raisons de santé. Pour rendre grâce à Dieu, il a organisé un « thiant » chez Khadim Lô Gaydel, en présence des maires Alioune Sow et Pape Bassirou Diop, mais aussi d’autres personnalités comme Mbaye Guèye Directeur Général de l’Entreprise Mbaye Guèye (EMG) ainsi que sa maman. Après avoir entonné une chanson en guise de « thiant », Talla Sylla revient ici, dans cette vidéo de thies24.com sur les exigences liées à la gestion de la chose publique.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH