الأربعاء 7 جمادى الأولى 1439 Wednesday 24 January 2018

Xam Sa Diné[8] : Les vertus de la Prière

La prière est une obligation divine qui pèse sur chaque musulman. Elle fait partie des 5 piliers de l'islam.

L'histoire nous rapporte que l'application de la prière rituelle, qui s'effectue 5 fois par jour à différents moment de la journée (aube, mi-journée, après-midi, crépuscule et nuit) est entrée en vigueur dans la religion après le retour du Prophète Mohamed (PSL) du Voyage Nocturne.

En effet, la prière rituelle est le présent que Dieu a donné à son Messager (PSL), pour sa communauté, après lui avoir accordé une audience dans Ses Cieux, dans Son Intimité sans voile ni intermédiaire. Sur ce, le Tout-Puissant n'a pas manqué de réitérer l'ordre de faire la prière à Son Prophète (PSL) dans le Saint Coran notamment dans la sourate « Taha » au verset 132, en ces termes: «  Ordonne à ta famille de faire la prière et persévère à l'accomplir ».

A partir de ce moment, toute personne, homme ou femme en état de pureté, qui jouit de ses facultés mentales devra obligatoirement s'acquitter des cinq (5) prières quotidiennes, quelques soient ses incapacités physiques; quand bien même elle doit les faire par mimique. Quiconque nie cela est passible de la peine de mort selon la Charia et doit être considéré comme un mécréant et un impie. 

Une sanction du genre est également réservée aux personnes qui ne font pas les prières aux heures prescrites. D'ailleurs Le Créateur met en garde cette catégorie de personnes dans la sourate "al mâoun" du Coran: « malheur à ceux qui font la prière et qui la retarde de son temps ».

En dehors de l'aspect obligatoire de la prière dont la non-application donne lieu à des sanctions divines, l'être humain a tout intérêt à prier pour différentes raison.

Il nous est rapporté que le Prophète Mohamed (PSL) considérait la prière comme le moyen le plus rapide pour apaiser son cœur. C'est la raison pour laquelle à chaque fois que l'heure de prière s'annonçait, le Messager (PSL) s'empressait pour dire au muezzin Bilal de l'apaiser en faisant l'appel.

L'élu le plus pur, Moustapha (PSL) a également enseigné que la prière était purificateur pour celui qui l'accompli.

D'ailleurs, dans ce sens, Cheikh Ahmadou Bamba affirme dans massalikoul Jinan qu'à chaque fois qu'on se prosterne durant la prière obligatoire ou surérogatoire, les péchés tombent par-dessus les épaules et la nuque. 

Dans un registre plus contemporain, Serigne Khadim Gaydel Lô a également souligné dans un de ses sermons qu'en plus de ses aspects thérapeutiques et purificateurs, la prière est une lumière qui dissipe les ténèbres, elle fortifie également le cœur du croyant, l'embellit et l'éloigne des péchés; c'est d'ailleurs là tout le sens du verset 45 de la sourate "la ankaboût" qui dis: "accomplis la prière car certes la prière empêche de faire ce qui est blâmable".

In fine, Serigne Khadim Gaydel Lô a également attesté que le plus grand présent qu’un disciple pouvait lui offrir c’est le respect scrupuleux des prières obligatoires.

Khadimrassoul.net 

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH