الجمعة 29 المحرّم 1439 Saturday 21 October 2017

L'appel de Cheikh Mouhamadou Moustapha Mbacké pour la construction de la Grande Mosquée de Touba Featured

 

A l’occasion du Magal de Darou Khoudoss qui se profile Khadimrassoul.net vous présente le sermon qu’avait prononcé Cheikh Mouhamadoul Moustapha Mbacké pour exhorter les disciples mourides à  répondre à l’appel de la construction de la Grande Mosquée de Touba ; projet qui lui fut confié par son vénéré père Cheikh Ahmadou Bamba.

Au Nom de DIEU, le CLEMENT et MISERICORDIEUX.

Puisse DIEU accorder la Paix et le Salut à notre Seigneur Muhammad, à l’ensemble des membres de sa Famille et à tous ses Compagnons. Que la Paix, la Miséricorde et les Bénédictions de DIEU TRES-HAUT soient sur vous.

Ceci dit, je vous recommande, ô chers disciples mourides, de craindre DIEU TRES-HAUT en persévérant dans l’exécution de Ses Ordres et dans la stricte abstention de Ses Interdits. Sachez que la vraie signification de l’Irada (Aspiration vers l’Agrément Divin) ne consiste pas en une simple profession de foi verbale qui suffirait comme gage de la qualité du mouride, mais il se doit d'être accompagné d’un certain nombre d’attitudes concomitantes et nécessaires attestant de sa validité. Ces attitudes sont la véridicité dans l’amour du Cheikh et l’engagement résolu à son service dans la mesure de ses moyens et de ses aptitudes.

Il est avéré que quiconque aime réellement une chose la préférera indubitablement à toute autre  et que les indices de cet attachement ne manqueront point de se manifester à travers ses paroles et actes qui se révéleront conformes à l'objet de cette passion, suivant en cela l'adage qui dit que : "l'amant cède toujours à l'objet de sa flamme".

Referez-vous en à la Parole Divine :

"Que ne vous détournent pas du Rappel de DIEU l'amour de vos biens et l'attachement à vos enfants"

"Que ne vous abuse pas la vie de ce bas-monde, que ne vous trompe point en DIEU  le fourbe (Satan)"

"Cette vie d'ici-bas n'est que jeu et amusement ; certes la Demeure de l'Au-delà est la Vraie Vie, s'ils savaient!"

"Un Pardon et une Miséricorde procédant de DIEU sont meilleurs que ce que vous amassez"

"L'Agrément provenant de DIEU est supérieur, cela constitue l'immense succès".

"Certes DIEU a réalisé Sa Promesse à votre égard..."

" Certes le SEIGNEUR vous a créés [ô hommes!] De par Sa Volonté à la seule fin que vous l'adoriez; Il vous fit don, par Sa Grâce, de la vie, IL vous fera un jour mourir comme vous vous endormez et vous fera ensuite ressusciter de la manière dont vous vous réveillez, puis vous retournerez vers LUI et IL vous informera de ce que vous faisiez".

Sachez qu'il est dans cette époque un grand nombre qui ont oublié leur SEIGNEUR et se montrent négligents envers les Prescriptions Divines."Ne pensez surtout pas que DIEU soit inattentif à ce que font les injustes".

Repentez-vous donc en DIEU le TRES-HAUT avant l'avènement du jour "où tout homme sera confronté à une affaire qui le préoccupera entièrement"  et partez en quête du Salut avant qu'il ne soit trop tard. Demeurez persévérants dans l'accomplissement des Ordres de DIEU avant d'en être un jour totalement empêchés et avant la fin de leur évidence.

Font parties des causes les plus efficientes de Salut pour l'Aspirant Mouride et des voies les plus opérantes à même de le faire accéder à l'objet de ses aspirations, la parfaite conformité et l'exécution diligente de ce qui lui a été choisi par son Maître Spirituel en matière d'œuvres pies. Aussi devez-vous prendre conscience, ô disciples mourides, que votre parfaite Félicité, demême que la meilleure manière d'obtenir le succès dans votre quête consiste à engager toutes vos forces dans le projet de cette Mosquée ordonné par le Cheikh en personne qui a attesté que son édification procède d'une Autorisation du Seigneur des mondes, révélée par l'entremise du Prince des Messagers (PSL). Tel qu'il vous l'a ordonné, je vous transmets en ce jour le Message ; "et certes, il n'incombe au Messager que la transmission claire du Message dont il est chargé". Quiconque aura consenti à se distinguer dans l'exécution de cette recommandation obtiendra très certainement des Distinctions qui lui vaudront joie et profit; à une attitude inverse correspondront inéluctablement des résultats subséquents.

Tâchez donc, ô chers condisciples mourides, d'être comptés parmi ceux au sujet duquel il fut di : "Parmi les Croyants il est des hommes qui ont honoré leurs engagements vis-à-vis de DIEU. Il en est d'autres qui ont déjà trépassé et d'autres qui attendent encore sans renier en rien leur parole."

N'abjurez donc pas de votre engagement en changeant d'attitude car "DIEU ne change point la condition d’un peuple tant que ce peuple ne change lui-même d'attitude vis-à-vis de Ses Ordres et de Ses Interdits".

Employez toute votre énergie dans la réalisation de ce projet car jamais le Cheikh ne commande une chose à un disciple pour en tirer un quelconque bénéfice. Au contraire,toute directive qu'il aura donnée procure avantage au disciple lui-même. Et ce projet-ci représente aujourd'hui le plus important de ce qu'il nous a ordonné de réaliser en matière de Service (Khidmah). Par conséquent tous  doivent s'y consacrer résolument dans la pleine mesure de leurs moyens.

"Que celui qui est aisé dépense une partie de ses biens. Et quiconque dont les moyens sont limités qu'il dépense à la mesure de ce dont DIEU l'a favorisé. Certes DIEU n’impose à personne que selon ce qu’IL lui a accordé."

Évertuez-vous également de raffermir les liens de fraternité qui vous unissent afin de devenir tels les doigts d'une seule main et que chacun d'entre vous aspire pour son prochain ce à quoi il aspire pour sa propre personne.

"Entraidez-vous pour la vertu et la piété mais ne vous entraidez pas pour le péché et l’inimitié".

Veillez aussi à respecter les autorités temporelles en vous abstenant de commettre tout ce qui estsusceptible d'occasionner des troubles dans la société et le désordre sur terre, car il ne fait pointde doute que la paix et la quiétude sont préférables à toute autre situation.

Puisse DIEU vous rétribuer en bien, ô vous qui consentez à obtempérer au Dessein Divin, et parachever, à notre profit de même qu'au vôtre, notre ambition dans les Deux Mondes.

Qu'il en soit ainsi, Ô SEIGNEUR des Mondes!

La Paix soit sur vous.

 

khadimrassoul.net

Rate this item
(0 votes)
Last modified on %PM, %04 %614 %2017 %13:%Oct

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

© 2017 Khadimrassoul.net All Rights Reserved. Designed By Cellule Communication DRLH